Devenir des docteurs 3 ans après : les indicateurs par discipline

Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a publié en décembre une étude statistique détaillée sur l’insertion professionnelle des docteurs sur le marché du travail, 3 ans après leur thèse.

Leur doctorat obtenu, les docteurs s’orientent prioritairement vers l’enseignement supérieur et la recherche. D’autres opportunités de débouchés s’offrent en fonction des disciplines : R&D privée pour les sciences et leurs interactions, avocats pour les sciences juridiques, psychologues pour les sciences humaines, praticiens hospitaliers pour la biologie, médecine et santé.

L’étude révèle de grandes disparités suivant leur disciplines :
– Les conditions d’emploi sont excellentes pour les diplômés de mathématiques, physique, sciences pour l’ingénieur, sciences et technologies de l’information et de la communication (TIC), sciences économiques et gestion, langues et littérature.

– Elles sont plus difficiles pour les docteurs en chimie, sciences du vivant, sciences de la terre et de l’univers, espace, philosophie et art, histoire et géographie. Pour ces derniers, quelques pistes se dégagent au travers de l’orientation vers le secteur privé ou l’international.

Voir l’étude en détail sur le site du Ministère